Juliette, cadillac & compagnie

Juliette, Cadillac & Compagnie

Un roman de Claudine Malraison
96 pages • Format 120 x 190 • Couverture souple
Le glaneur éditions
10 euros

Une gamine regarde vivre les grands et raconte au quotidien les frasques d’une drôle de tribu. Avec une écriture d’une singularité touchante et le sens de l’observation d’une petite souris, Claudine Malraison restitue ici, sur fond de meurtre, toute l’espièglerie de l’enfance : un monde d’innocence et de malice où perce parfois un soupçon de cruauté. C’est pour le lecteur un vrai plaisir que de plonger dans cette histoire aux accents de sincérité toute habitée de fantaisie et de suspense.

 

 

Cliquer ici pour télécharger un bon de commande


A renvoyer à
Claudine Malraison
31 rue de l’Angle
67000 Strasbourg

La critique de Marie-Claudine Nagel
Engagée depuis plus de 40 ans dans la bibliothèque sonore de Strasbourg et du Bas-Rhin
Après « La Grange aux souvenirs »,Claudine Malraison fait paraître un nouvel opus dans son style si particulier et qui lui fait une belle suite.
Un roman au parfum d’enfance, qui parlera à beaucoup de lecteurs, et plus spécialement aux Robertsauviens qui y reconnaîtront quelques lieux emblématiques du quartier.
A huit ans, la narratrice a une compagne à quatre pattes, Renate, une truie familière et un refuge, la vieille cadillac, dans la grange.
Elle observe les adultes qui l’entourent, sans toujours bien comprendre leur comportement et leurs remarques. Elle a bien un
grand frère, Eddy, coureur de jupons, et une soeur, Monique,
mais ils sont plus âgés qu’elle, ‘La p’tite’. Livrée souvent à ellemême,
elle voit peu sa mère, malade, et son père qui l’aime, mais dont deux passions absorbent son temps : la pêche et le bistrot. Heureusement, il y a l’entourage familial, les oncles et tantes chez qui se réfugier, les voisins et puis Maria, dont l’affection bougonne sera un rempart dans les moments difficiles.
Mais pourquoi Juliette s’est-elle enfuie de la grange ? Qui a tué cette
adolescente ? La réponse interviendra trois ans plus tard, alors que l’enfant entre au collège et que son univers bascule à nouveau, face à des adultes souvent incompréhensibles.
A l’exception de deux chapitres, c’est bien une enfant qui raconte
avec brio et humour, à travers son prisme, ce qu’elle perçoit, comprend ou non de son univers. Mais nous retrouvons aussi avec plaisir l’auteure-peintre, au détour de quelques comparaisons picturales.

alsaciennes I portraits I nature I édition I autres travaux I expositions I contact

Site officiel de l'artiste